Google AMP, nouveau standard pour les pages web sur mobile ?

Lancé en 2015 par Google, AMP (Accelerated Mobile Pages) a pour objectif d’alléger les pages web sur mobile pour diminuer leur temps de chargement. Cette solution open source connaît un développement croissant. D’après Search Foresight, 1,4 milliard de pages AMP sont indexées dans Google en février 2017.

De nombreux médias l’utilisent : Le Parisien, France Télévisions, Le Point, Journal Du Net… Surtout destiné initialement aux articles d’actualités, Google AMP s’étend aujourd’hui à l’ensemble du web et du e-commerce grâce à de nouveaux partenariats comme Airbnb, Zalando ou encore Ebay.

Un fonctionnement simple

Lors d’une recherche Google sur mobile, on distingue les pages AMP par la mention “AMP” dans les résultats.

Lorsque vous cliquez sur le lien, la version AMP de la page sera directement appelée en remplacement de la page HTML habituelle.

exemple recherche politique page AMP

Les résultats AMP peuvent s’afficher dans un carrousel ou se mêler avec les résultats Google.

En cliquant sur un résultat AMP, le contenu ne s’affiche pas sur le site web d’origine mais sur le nom de domaine de Google. N’ayez crainte, les recettes liées aux contenus publicitaires vous reviennent intégralement. De plus, l’utilisateur peut retrouver le lien source en accédant à l’icône “partage” dédiée. Et en cliquant sur un lien de la page, il sera redirigé sur le site d’origine. Cependant, les pages AMP interdisent tout Javascript personnalisé, long à charger, ce qui ne permet pas d’afficher toutes les publicités que l’on souhaiterait.

L’affichage des pages AMP se veut rapide grâce à un chargement progressif. L’essentiel de la page est chargé en premier (image principale et texte), viennent ensuite la publicité et les scripts. Pour optimiser davantage le temps de chargement, Google a mis en place un système de cache CDN (Content Delivery Network) ainsi qu’une réduction du Javascript.

Les avantages du format

Google AMP dispose d’un avantage non négligeable puisqu’il permet un gain de chargement de 15 à 85% selon Google. D’après Search Engine Land,  plus de 50% des recherches Google se font actuellement sur mobile, un chiffre en progression. L’expérience utilisateur sur ce support devient alors un véritable enjeu et la rapidité des pages tout autant.

Aussi, AMP permet de gagner en visibilité. En effet, Google affiche dès ses premiers résultats un carrousel composé uniquement de pages AMP. Votre page AMP est mise en avant pour permettre au mobinaute d’accéder rapidement à l’information qu’il recherche.

Enfin, le référencement naturel de votre site sera optimisé grâce à la rapidité de chargement des pages, critère important pour Google.

Sa mise en place

Il faut savoir qu’AMP impactera la totalité de votre site. Il s’agira de développer une version AMP simplifiée en plus de la version HTML existante. Afin d’éviter le duplicate content, il est recommandé d’utiliser la balise rel=”canonical”.

Pour une mise en œuvre manuelle, vous trouverez ici des ressources techniques indispensables. Google reconnaîtra la page AMP grâce à la balise rel= »amphtml ». Pour une réalisation plus aisée sur CMS, il existe des plugins pour WordPress, Joomla ou Drupal.

Une fois AMP mis en place, il est toujours possible d’utiliser Google Analytics pour mesurer les résultats et performances des pages.  Pour ce faire, une balise spécifique à AMP est à intégrer sur votre site. Analytics limite cependant les types de données qu’il est possible d’analyser sur une page AMP.

Google propose même un outil permettant de vérifier la validité des pages AMP en entrant l’URL de votre site dans le champ dédié.

 

Conclusion

Il n’est pas compliqué de mettre en place Google AMP, notamment grâce à l’utilisation des plugins qui y sont destinés. Il vous permettra de gagner en visibilité et offrir à vos mobinautes une bonne expérience utilisateur grâce à un temps de chargement diminué.

Le format AMP gagne du terrain. Dès 2015, Google était épaulé par Pinterest, WordPress, LinkedIn et Twitter. Ce dernier a récemment indiqué privilégier le format AMP lorsqu’il est disponible. Facebook s’y met également en annonçant en mai dernier la portabilité de ses Instant Articles sur AMP.

On peut alors raisonnablement penser que ce format s’impose prochainement comme un réel standard sur mobile.

08 Août

by 

Created with Snap